Accueil > Chroniques

La foire au Pré
La foire au Pré

Contrairement à ce que le Covid-19 pourrait laisser penser, la traditionnelle Foire au pré aura bien lieu, sous réserve que la situation sanitaire le permette. Claude Gouillon-Chenot, co-premier adjoint à Thiers en charge de la culture, la (...)

Au temps où la Dore était navigable
Au temps où la Dore était navigable

En empruntant les chemins qui longent les berges de la Dore, à pied ou en VTT vous ne vous doutez peut-être pas qu’elle a été navigable. Elle a cessé de l’être, après l’ouverture de la voie-ferrée Saint-Germain-des-fossés/Giroux en 1883. Certains noms (...)

A bicyclette
A bicyclette

« Si vis pacem…. pars à vélo » chantait cheveux au vent l’illustre Jean-Roger Caussimon, comédien, chanteur, copain de Léo Ferré et adepte avant tout le monde de la petite reine, de la bécane, bref du vélo. Ce fameux vélo que l’on redécouvre depuis (...)

Le lilas pousse en avril
Le lilas pousse en avril

Je les hais ces jours qui ont changé nos jours. Rien ne va plus. Le lilas pousse en avril et les bistrots sont fermés. Les restos aussi. Et les librairies. On ne peut plus embrasser les gens que l’on aime, du moins ceux qui sont loin… si loin. On (...)

Jupiter et l’infiniment petit
Jupiter et l’infiniment petit

Les fléaux, en effet, sont une chose commune, mais on croit difficilement aux fléaux lorsqu’ils vous tombent sur la tête. (Albert Camus. La Peste) Il a pourtant un nom bien rafraîchissant ce vilain virus qui a proprement assommé notre pays et dont (...)

Le grand cirque de Mauricia de Thiers
Le grand cirque de Mauricia de Thiers

Ah ! Qu’elle était joie la belle marocaine de 20 ans qui en cette année 1900 vendait des produits d’Afrique du Nord à l’exposition universelle de Paris ! Pourtant, du Maghreb, Anaïs Mauricette, dite Mauricia, Bétant, née à Thiers en 1880, n’en (...)

|