Gabrielle Coco Chanel, Courpière ou l’enfance reniée

‎Dans l’ouvrage collectif " Courpière, porte du Livradois-Forez ", vous trouverez des informations sur Courpière et son passé :

- Courpière des origines à la révolution
Courpière, porte du Livradois-Forez - L’Implantation humaine liée à la Dore - Le domaine gallo-romain de Tarragnat - De la « villa » rurale à la cité médiévale - De curta petra à Courpière.
- Regards sur le passé
Courpière dans les guerres - Les châteaux - L’agriculture - Les moulins - Le rail et la route - Les industries disparues - L’industrie et le commerce du bois -
L’essor industriel - Les écoles - Souvenirs de fête -
La vie associative - Quelques figures courpiéroises - Souvenirs d’un ancien Courpiérois.

Et dans "quelques figures courpiéroises", un chapitre s’intitule : Gabrielle Coco Chanel, Courpière ou l’enfance reniée

En voici un extrait :

Au début du printemps 1888, ans les vieilles rues d’un Courpière encore tout imprégné de son passé, un petit bout de fille regarde avec chagrin son père préparer la carriole, atteler le cheval. Papa s’en va travailler, vendre sur les marchés pour gagner de l’argent, lui a-t-on expliqué. Maman est là, le dernier bébé, Antoinette, sur les bras. Elle voudrait bien partir, elle aussi, suivre son mari. "Non, plus tard. Tu sais bien que ça ne serait pas raisonnable" lui dit-il de cet accent chantant du Midi, qui a toujours gardé, Albert Chanel. Car la petite fille brune s’appelle Gabrielle Chanel, elle a quatre ans et demi, et ce n’est que bien plus tard, au temps de sa folle jeunesse, qu’on lui accolera ce surnom de "Coco" avec lequel elle deviendra célèbre.

À Moulins, à Vichy, Gabrielle fit quelques tentatives pour devenir chanteuse populaire. Elle dut assez vite renoncer, mais son plus grand succès se fredonnait dans le petit groupe de ses amis : "Qui a vu Coco dans le Trocadéro ?". Et le surnom lui resta ! Mais elle ne voulut jamais en reconnaître l’origine, malgré des témoignages sûrs.

À Moulins, deux possibilités s’offrent à vous pour en savoir plus sur l’histoire de Coco Chanel :
– Télécharger sur votre smartphone l’application gratuite izi.TRAVEL puis le circuit “Sur les pas de Coco Chanel à Moulins” et laissez-vous guider une fois sur place.
– Suivez l’une des visites guidées “Moulins, sur les pas de Gabrielle Chanel” accompagnées d’un guide conférencier.
Vous découvrirez les lieux emblématiques côtoyés par Coco Chanel pendant les 6 ans qu’elle passa à Moulins et comment cette étape fût à l’origine de sa célébrité future. Vous passerez devant d’autres lieux très à la mode à la Belle Époque et pourrez imaginer deux jeunes femmes de 25 ans, portant de longues robes et de beaux chapeaux, paradant accompagnées de leurs amis militaires…

Le livre est disponible à
- la maison du tourisme de Courpière, 21 place de la cité administrative
63120 Courpière. Tel 04 73 51 20 27
- la Librairie Bourbonnaise à Vichy.

Courpière, porte du Livradois-Forez, disponible à :
La Librairie Bourbonnaise - Vichy
Téléphone : 04 70 98 92 23

Courpière, porte du Livradois-Forez, par Marie-Louise François, Pierre et Simone Planche, et Paul et Colette Valaude.‎ Imprimeur : Maury-Eurolivres, date de parution : 1998.