Le boom du vélo électrique

C’est l’assistance qui est électrique, pas le vélo, ni le cycliste !

A l’heure de la création d’une Académie des métiers du vélo par le Ministère de la Transition Écologique et, plus près de chez nous, par la mise en place d’un état des lieux de la pratique du vélo, il nous a paru intéressant de présenter, à l’usage du plus grand nombre ce qu’était un vélo à assistance électrique(*), plus communément dénommé : VAE.

Un VAE quel que soit le modèle grâce à l’assistance électrique et propose un déplacement, plus rapide, en modulant l’effort en fonction des capacités de chacun.

Il permet de parcourir de plus grandes distances en maintenant un effort constant et, par expérience on l’utilise beaucoup plus souvent qu’un vélo traditionnel.

Dans notre région, au relief varié, voir accidenté et où les dénivelés sont souvent importants il permet de se déplacer aussi bien en milieu urbain ou autant à la campagne.

Il est aussi un excellent moyen, non polluant, de découvrir notre région.
(Très peu polluant, polluant par sa fabrication, son recyclage en fin de vie, en particulier la batterie et son utilisation consommation d’électricité).

Les personnes qui ne disposent pas ou plus, comme les séniors, des conditions physiques peuvent affronter la topographie des itinéraires à l’instar des cyclistes et des cyclotouristes aguerris.

Nous disposons d’un réseau de routes secondaires peu fréquentées, de chemins, de pistes forestières qui offrent une multitude de possibilités de randonnées.

Distincte de celle du VTT, la pratique du VAE doit devenir une nouvelle activité de pleine nature au même titre que la randonnée à pied ou à cheval.

* e-bike pour les anglicistes

Lors d’une balade l’été dernier sur le GR 3 les Hautes Chaumes, en VAE pour relier le Col des Supeyres au Col du Béal témoignage d’un berger qui gardait son troupeau de brebis sur le plateau de Pégrol :

- Il y a deux ans on comptait sur les HC : 90 % de VTT traditionnel et 10 % de VTTAE
- Il y a un an on comptait sur les HC 50 % de VTT traditionnel et 50 % de VTTAE
- Aujourd’hui les chiffres se sont totalement inversés (et la fréquentation a augmenté) : 10 % de VTT traditionnel et 90 % de VTTAE

AVERTISSEMENT :
Lors de son achat, l’attention doit se porter sur :
- L’utilisation à laquelle le vélo se destine : routes, chemins, villes.
- La qualité de fabrication et d’équipement.
- Le budget que l’on souhaite y allouer pour son acquisition et ses équipements complémentaires de base : garde-boues, rétroviseur, béquille, éclairage, porte-vélo, cadenas, casque etc.
- Le budget annuel pour son entretien et pour le changement des pièces mécaniques d’usure.
- Le S.A.V. proposé par le vendeur : proximité, délais, prix, conseils, garanties, etc.

LE PRINCIPE :
Le VAE reste un vélo. L’assistance électrique vient accompagner le pédalage afin de donner plus de puissance à l’effort fourni.

LA GAMME :
- Le vélo de ville ou « vélotaf » avec le plus souvent un cadre inspiré du mythique vélo hollandais ouvert ou à col de cygne. Il existe aussi des versions pliantes appréciées par les camping-caristes.
- Le VTC ou vélo tout chemin
- Le VTT ou vélo tout terrain
- Le vélo de sport décliné à partir du VTT : vélo de cross, de trekking, de descente etc.

LES COMPOSANTS
Compte tenu des composants le VAE est plus lourd qu’un vélo traditionnel et dépasse allègrement 20 kilos ce qui nécessite pour son transport un porte-vélo adapté.

- La taille des cadres, la taille et la qualité des roues et pneus restent les mêmes que pour les vélos classiques.
- La fourche est soit rigide, soit suspendue
- La forme du guidon reste classique avec des variantes comme pour la marque MOUSTACHE.
- Le moteur qui se situe soit sur la roue avant, la roue arrière ou sur le pédalier a une puissance qui varie en fonction des marques et modèles. Les principaux fabricants sur le marché sont BOSCH,YAMAHA, SHIMANO etc..
Tous les VAE ont un moteur d’une puissance électrique de 250 Watt limite exigé par la loi, seul le couple (puissance mécanique) exprimé en Nm (Newton-mètre) varie entre 15 et 85 Nm suivant les modèles de VAE. Plus le couple du moteur est élevé plus les côtes seront faciles.
Bien faire la différence : Les vélos électriques peuvent avoir une puissance et un couple supérieurs mais sont classés dans les véhicules motorisés, donc pas des vélos !
- La batterie amovible que l’on retrouve sur le cadre ou sur le porte-bagages à l’arrière a une puissance (une capacité) qui varie et qui est, généralement, exprimée en watts (Watts/heure). Elle se recharge sur le secteur avec un chargeur spécifique.
- Les freins à disque à l’avant comme à l’arrière SHIMANO ou autres.
- Les vitesses, avec généralement un simple pignon au pédalier et une « cassette » à l’arrière complété d’un dérailleur SHIMANO ou autre.
- Une console digitale, amovible ou non, pour le changement de régime moteur et l’affichage d’informations sur le parcours : km, km cumulés, vitesse instantanée, vitesse moyenne, autonomie de la batterie en fonction du régime moteur, heure etc.

BUDGET  
Le prix des offres sur le marché dépendent entre autre de la qualité et de la puissance de la motorisation et de l’autonomie de la batterie.

Dans la grande distribution et dans les magasins de sport : CARREFOUR, FEU VERT, NORAUTO, DECATHLON INTERSPORT (Nakamura) on trouve actuellement des VAE à moins de 1000 € voir, actuellement à des promotions à moins de 500 €.

Dans le même temps, dans les magasins spécialisés (*) les premiers prix des marques qui ont pignon sur rue sont plus élevés pour des produits de grande qualité pour le choix des composants, du cadre etc .

Bosch E-Bike liste des principales marques équipée avec la technologie BOSCH. En vente dans les magasins spécialisés.

(*) à Thiers : Passion Vélo Jérôme Crocombette - ZI de Matussière - passionvelo63@orange.fr
à Ambert : Cycles Vialle - Romain Vialle - 28 avenue Georges Clémenceau - romain.vialle@aliceadsl.fr

Il existe aussi une possibilité de louer les vélos ! Sur votre lieu de villégiature, dans le Livradois-Forez, vous pouvez contacter à Mauzun eVtt Auvergne Location ; Cela vous coûtera moins cher que l’acquisition d’un vélo et son entretien.

LA SECURITE  
Il est conseillé de se munir d’un cadenas en « U » très difficile à neutraliser en cas de vol (test de sécurité au minimum = 7/15).
Il est aussi possible de faire réaliser un marquage du vélo (tatouage) Bicycode et inscription a un fichier national.
Le port du casque n’est pas obligatoire pour les adultes mais il reste vivement conseillé. Par contre il est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. Pour la visibilité le choix d’un modèle fluo, équipé d’une lampe rouge à l’arrière est préférable.
Certains VAE sont équipés d’origine d’un éclairage avant et arrière. Pour les autres on peut compléter l’équipement par des éclairages amovibles (sur piles) qui s’adaptent à l’avant et à l’arrière (feu rouge clignotant).
Le rétroviseur est indispensable pour la conduite sur route.
Un avertisseur sonore (sonnette) est obligatoire et doit s’entendre à 50 m ; il faut souligner son côté pratique pour avertir les marcheurs ! Partager les chemins, respecter les autres utilisateurs sont de mise.

L’ENTRETIEN  
Outre le nettoyage, l’entretien régulier après chaque sortie, il est à noter le changement, en fonction du kilométrage et de l’utilisation de pièces mécaniques, ou pièces d’usure :
- Plaquettes de freins avant et arrière
- Cassette
- Chaîne
Attention ces opérations ne peuvent être faites que chez un spécialiste équipé et leur montant (pièces et main d’œuvre) est loin d’être négligeable (proportionnel aux km effectués).
A cela il convient de ne pas oublier d’ajouter le coût du remplacement des pneus usagés.

Exemple de LISTE DU MATERIEL à emporter lors d’une sortie en VTT/AE :
- Sac à dos de 20 litres. Les sacoches sont déconseillées (**).
- Pompe à air avec embout adapté (Presta 6 mm ou Schrader 8 mm)
- Bombe anti-crevaison spécifique (pour pneu avec chambre ou tubless)
- Jeu de clefs vélo
- Mini pince
- Vêtement de pluie coupe-vent
- Sur- pantalon de pluie
- Lampe frontale
- Jeu de clefs (batterie, anti-vol, porte-vélo, véhicule, etc)
- Cadenas en « U » ou filaire
- Lampe frontale
- Chargeur de batterie (option)
- 2eme batterie (option)

(**) Si les sacoches sont déconseillées lors de la pratique du VTT en secteur urbain on peut les utiliser, de même qu’un panier amovible adaptable sur le guIdon du vélo.

Le VAE et les plus jeunes
Il est très facilement adapter un siège pour les enfants, qui vient se fixer sur le cadre. On peut aussi tracter une remorque à une ou deux places. Dans tous les deux cas l’assistance électrique est très appréciable.
Les constructeurs proposent maintenant sur le marché des VAE dont les cadres, plus petits, sont conseillés pour les 9/15 ans. Leur prix reste élevé car ils utilisent les mêmes composants que pour un VAE pour adulte.

ASTUCE  
Pour un couple, si vous décidez d’acheter un VAE pour chacun, choisissez dans une même marque une même batterie interchangeable.
Elle pourra vous servir pour augmenter votre autonomie, sans besoin de recharger lors d’une escapade en solitaire ! Le seul inconvénient c’est le poids qui avoisine les 3 kg.

UN VAE FRANÇAIS ?
Il existe des marques françaises de vélos électriques, puisqu’elles sont créées et implantées sur le territoire national. Seulement peut-on vraiment dire que les vélos électriques sont 100% français ?
Certaines marques revendiquent leurs produits comme français. Seulement le plus souvent, c’est seulement l’assemblage des pièces qui est effectuée par des ouvriers français. Ces pièces qui sont assemblées ne sont généralement pas fabriquées pour la plupart en France, mais proviennent d’autres pays d’Europe ou d’Asie. Si certains créateurs s’appliquent à concevoir des cadres sur mesure sur notre territoire national, qu’en est-il des autres pièces comme le dérailleur, l’ordinateur de bord, la batterie etc… ?
Plus de 9 vélos sur 10 sont conçus avec des composants provenant essentiellement de l’étranger afin de réduire au maximum les coûts de production.

Si les vélos ne sont pas entièrement français, cela ne veut pas dire que la qualité sera forcément mauvaise. Nous trouvons des modèles d’excellente qualité bien que la plupart des pièces viennent de l’étranger.
Les marques françaises de VAE

A l’heure de la création d’une Académie des métiers du vélo par le ministère de la Transition écologique et, plus près de chez nous, par la mise en place d’un état des lieux de la pratique du vélo, il nous a paru intéressant de présenter, à l’usage du plus grand nombre ce qu’était un vélo à assistance électrique, plus communément dénommé : VAE.