Migrant’scènes !


Soirée sur le thème résistances vendredi 6 décembre 2019 de 18 h à 23 h 30 au cinéma la Façade à Ambert.

A 18 h - 2 EXPOSITIONS – photographies

NO ONE CAN BELIEVE WHAT HAPPEN TO US…
Personne ne peut croire ce qui nous est arrivé …
Olivier Chambrial Décembre 2004-janvier 2006
C’est ainsi que débutait un court texte, écrit par un réfugié en mai 2005, en réaction à l’évacuation et la destruction d’un vieil hangar qui servait alors d’abri à beaucoup de ces migrants, quelque part au milieu de Calais.
L’ombre du centre d’accueil de Sangatte ouvert en urgence en 1999 puis fermé en 2002, planait encore comme un symbole. Après Sangatte tout devait être réglé.
Nous voilà vingt ans après, nous sommes passé d’une politique d’immobilisme à un volontarisme surmédiatisé, pour aboutir à quoi ?
Tant que les êtres humains dits migrants seront considérés comme le problème et non le symptôme, rien ne pourra changer.

MON METIER, MON AVENIR
Exposition conçue par la commission jeunesse de solidarité et langages de la Cimade

A 19 h - SPECTACLE SOLO – Nadège Prugnard
NO BORDER
« NO BORDER est un texte inspiré d’un travail d’écriture de terrain que j’ai mené pendant deux ans à arpenter la « Jungle » de Calais à la rencontre des exilé(e)s hommes et femmes qui fuient la guerre et la dictature dans leurs pays et qui espèrent trouver asile en Europe. […]
NO BORDER, c’est une odyssée faite de milles voix, mille espoirs inassouvis, mille révoltes inconsolables, c’est aussi en filigrane l’histoire de ma propre traversée à arpenter sans relâche le ghetto calaisien nommé « Jungle » à la rencontre des exilé(e)s au bord du monde. » Nadège Prugnard

A 20 h - INTERMEDE GUSTATIF

A 21 h - FILM – Mati Diop
2019, film franco-sénégalo-belge, sélection Cannes 2019
ATLANTIQUE
Dans une banlieue populaire de Dakar, les ouvriers du chantier d’une tour futuriste, sans salaire depuis des mois, décident de quitter le pays par l’océan pour un avenir meilleur. Parmi eux se trouve Souleiman, l’amant d’Ada, promise à un autre. Quelques jours après le départ des garçons, un incendie dévaste la fête de mariage de la jeune femme et de mystérieuses fièvres s’emparent des filles du quartier. Ada est loin de se douter que Souleiman est revenu… (Le film de Mati Diop sera distribué en 2019 par Ad Vitam)

Gratuit

Tout public


Voir en ligne : Plus d’infos